Anne et Claude Soumagnac nous ont accueillis sur leur exploitation à Mouliets-et-Villemartin en Gironde.

IMG_3837.JPG

Claude produit des kiwis depuis plus de vingt ans, il est aujourd'hui certifié en agriculture biologique par Ecocert.
Les kiwis ne subissent qu'un traitement au cuivre contre une bactérie, la Pseudomonas syringae pv. actinidiae (PSA), d'origine italienne, elle a commencé à se développer sur les variétés de kiwis jaunes, elle gagne la France par le Sud-Est. Le désherbage est mécanique à l'aide de brosses métalliques, il n'est pas fait usage d'engrais chimiques.

La variété proposée est le Hayward (à gauche un kiwi Hayward de calibre 33 tel que nous les recevrons), il constitue 95 % de la production en France.

IMG_3856.JPG

Le ramassage a eu lieu fin octobre et près de 100 tonnes de kiwis seront en vente auprès des AMAP, sur les marchés autour de Bordeaux, en grande distribution et en magasin de détail de produits issus de l'agriculture biologique, jusqu'à la fin du mois de mars.
Notre agenda de livraison sera établi selon les dates suivantes : 26 novembre, 17 décembre, 14 janvier, 11 février, 11 mars.
Anne sera présente pour répondre à toutes les questions des adhérents le 26 novembre.
Il faut quatre ans avant qu'un pied de kiwi ne commence à produire, certains pieds chez Claude ont plus de 44 ans ! Le kiwi étant très sensible au gel, une fine gestion de l'arrosage anti-gel — il ne s'agit que d'eau — est nécessaire et demande une attention de tous les instants quelle que soit l'heure du jour ou de la nuit.
La pollinisation se fait dès la floraison qui ne dure que 48 heures. Claude loue 35 ruches dont les abeilles assurent le travail en moins d'une semaine.
Après récolte à la main, les fruits sont brossés mécaniquement et calibrés avant d'être stockés en chambre froide à une température à cœur de 0 °C et sous forte hygrométrie.

IMG_3842.JPG IMG_3853.JPG IMG_3854.JPG

Les fruits vendus en début de saison demandent à mûrir avant d'être consommés. Une méthode infaillible qui demande cependant un peu de rigueur dans la gestion de la consommation, consiste à faire mûrir les kiwis dans un sac avec une pomme. L'éthylène dégagé par celle-ci accélère le mûrissement. Il faut une dizaine de jours (voire moins selon la température) pour avoir des fruits mûrs en début de saison. En fin de campagne les fruits sont quasi mûrs à la livraison.

Bienvenue à Anne et Claude parmi nos producteurs bio au sein de l'Agapes.

IMG_3839.JPG