Pour commencer, une photo de panier...

Bientôt, on aura beaucoup plus à se mettre sous la dent en terme de photos puisque je vais pouvoir aller mitrailler la ferme d'Olivier, et vous aussi d'ailleurs, à l'occasion de

NOTRE FAMEUX PIQUE-NIQUE PRINTANIER QUI SE DÉROULERA LE DIMANCHE 27 AVRIL, DE 10H à 18H

Venez tous sans exception (et si vous arrivez avant 10h, essayez de vous occuper, en faisant un peu de désherbage par exemple !)

Le principe : chacun amène un petit truc à boire et à manger.

N'oubliez pas non plus quelques pièces pour acheter

les jeunes plants qu'Olivier nous proposera à la vente

Plus de 50 variétés paysannes, non-hybrides et en bio bien-sûr. Avec entre autres : 27 type de tomates différents, des aubergines, des poivrons, des courges, des concombres... De quoi lancer nos potagers et soutenir la ferme financièrement aussi. Car il faut le dire, cette vente permet chaque année de faire certains petits investissements qui ne seraient pas simples sans nous ; cette année ça sera pour le fumier, le terreau et les plants de pomme de terre.

Vous le verrez là-bas, c'est le printemps chez Olivier ! Les poules pondent, il y en a même qui couvent "pour renouveler l'espèce". Olivier, lui, est bien occupé : c'est la période très très active qui commence pour les maraîchers ; et, avec la douceur de ces derniers jours, ça pousse plus vite que la musique, une vraie explosion de légumes qui se prépare ! Bon, vous l'avez sans doute remarqué, nos paniers ont été moins fournis ces dernières semaines ; le pire est derrière nous ! D'autant plus qu'en deux à trois semaines, Olivier est passé de 900m2 cultivés (la serre) à 3500m2 ! Car il a enfin pu sortir et travailler en plein champs, sans avoir de la boue jusqu'aux genoux !

Il a pu travailler le sol (ajout du fumier et du calcaire pour l'enrichir) et ensuite planter dehors les oignons, échalotes, fèves, fenouil, choux, betteraves, salades, pommes de terre primeur... Les courgettes et les tomates suivront. Bref, on est encore en train de manger ce que nous fournit la serre mais c'est sûr, des bonnes choses se profilent à l'horizon : allons donc y voir de plus près, le 27 avril. Et n'oublions pas de covoiturer !